· 

Le Taureau du pire au meilleur

Pour chaque signe du zodiaque, on pourra définir des archétypes allants du pire au meilleur. Il en existe beaucoup, en fonction du regard que l'on porte sur l'astrologie. 


Dans cet article j'ai choisis de vous livrer 5 archétypes du Taureau : 


  - Un archétype négatif, c'est un peu le pire du signe. 

  - Un archétype inférieur qui représente la personnalité basique du signe. 

  - Un archétype intermédiaire, c'est souvent le plus répandu et le plus commun

  - Un archétype "évolué" qui donne une vision positive du signe

  - Et enfin un archétype d'accomplissement qui donne la personnalité spirituelle du signe. 


Vous devez comprendre qu'il n'y a pas de jugement de valeur vis à vis des archétypes des signes astrologiques. Vous êtes ce que vous êtes. 


En revanche, ces archétypes vous permettent de mieux comprendre quel est votre travail d'évolution personnel et ce que vous pouvez tirer de meilleur de votre signe astral. 


Ces archétypes ou niveaux ne sont pas fixes, vous pouvez passer de l'un à l'autre selon les différentes situations. Bien évidemment l'idéal serait d'être constamment dans la personnalité d'accomplissement spirituel. Mais, nous sommes loin d'être parfait, quelque soit notre signe astral, et vous ne devez pas perdre de vue que la vie terrestre est une vie de travail et d'évolution. 

Le financier

Cet archétype met en avant les énergies négatives du signe du Taureau.

 

Le financier compte tout, pour lui tout tourne autour du matériel et de l'argent.

 

Que ce soit par ce qu'il a des problèmes d'argent, que ce soit par ce qu'il a peur de manquer ou encore par ce qu'il désire en avoir toujours plus, le financier passe son temps à compter et recompter.

 

Il sera doué pour toutes les tâches administratives, ses papiers seront en ordre et il a la valeur des choses.

 

Pour lui, un sous est un sous.

 

Il pourra même faire preuve d'une grande avarice, cherchant à toujours accumuler pour satisfaire son besoin de sécurité matérielle et de confort.

 

Pour ceux placés sous l'influence de cet archétype le maître-verbe est le verbe "Avoir".

 

Ils cherchent à acquérir, à posséder et à faire fructifier.

 

Qu'il s'agisse de biens ou de personnes, le financier est très possessif et d'une jalousie maladive.

 

Sa façon d'aimer peut s'en trouver biaisée car il cherche à posséder l'autre et se dit lui appartenir en retour, d'où un coté entier dans sa vie sentimentale et familiale.

 

Il s'estime en fonction de ce qu'il a et non de ce qu'il est. 

Le ruminant

Ici nous sommes en face du taureau extrêmement passif et paisible.

 

Bien que l'image d'une vache ruminant tranquillement dans son pré bien clôturé et sécurisé soit plus adaptée à cet archétype.

 

Le ruminant se plait dans sa zone de confort, bien à l’abri derrière les limites bien définies de son pâturage.

 

Il ne se pose pas de question, apprécie simplement et mollement le confort et la routine et par dessus tout ne veut pas être dérangé dans son petit train-train rassurant.

 

Le changement lui fait peur et il aura tendance à l'éviter et à le vivre mal si il n'a pas le choix.

 

Les périodes d'incertitudes et de transitions sont extrêmement difficile à supporter pour le passif ruminant. 

 

A trop vouloir rester dans ses petites habitudes, il peut devenir fermé et étroit d'esprit avec de grande difficultés pour s'adapter à ce qui ai nouveau.

 

Il pourra avoir du mal à comprendre les gens en désaccord avec sa façon de penser. 

 

Très têtu, il ne faudra pas bousculer le ruminant, celui-ci a tendance à rester sur ses positions.

 

Si vous insister trop, vous risquez en revanche de réveiller le taureau endormi, lequel n'hésitera pas à vous encorner pour protéger son territoire et ses acquis.

 

Et prenez garde car l'archétype du ruminant est fortement rancunier. 

L'hédoniste

Ce troisième archétype nous présente un taureau heureux, joyeux et plaisant qui aime à profiter des plaisirs que lui offre la vie.

 

C'est un véritable gourmet qui va apprécier les plaisirs de la chair et de la bonne table.

 

Gastronome et épicurien il évitera toute forme de souffrance et saura savourer le bonheur de vivre.

 

L'hédoniste fait preuve d'une grande sensualité, dans son intimité chaque sens est en éveil et il profite de l'instant.

 

Il aime les baisers et les caresses et fait preuve d'une grande tendresse.

 

C'est un être profondément pacifique qui fuit toutes formes de violences.

 

Cela ne veut pas dire qu'il se laissera marcher sur les pieds, et gare à celui qui voudrais l'empêcher d'être heureux.

 

En bon Taureau, l'hédoniste n'hésitera pas à se jeter dans l'arène si vous gâcher son bonheur ou celui de ses proches.

 

L'hédoniste sait que la vie est courte et faite de plaisirs simples, il sera cependant sélectifs dans ces choix.

 

Il privilégie la qualité à la quantité.

 

Pour lui la vie se déguste à chaque instant.

 

Cet archétype vit dans le moment présent et ne s'encombre pas de pensées parasites car il préfère se contenter du bonheur et du plaisir immédiat. 

Le naturel

Dans son archétype évolué, le taureau ne s'intéresse plus au matériel mais à la matière.

 

Aussi il apprécie le contact avec le concret et la Terre-Mère.

 

Il aime la nature, prend plaisir à se balader en forêt, apprécie un dimanche à la campagne.

 

C'est un Être simple qui aime les plaisirs simples, naturels et champêtres.

 

Très respectueux du terroir et de l'environnement, il aimera travailler la terre et en récolter le fruit.

 

Le naturel apprécie le "fait maison" et le bio.

 

Il a tendance à rechercher les médecines douces, à base de plantes tel que la médecine chinoise, ou la phytothérapie.

 

Il recherche avant tout la paix et aspire plus que tout à être en paix avec son environnement.

 

C'est une force de la Nature, une force tranquille qui évitera cependant toute forme de conflit.

 

Il se promène un brin de paille dans la bouche, elle se balade une marguerite dans les cheveux et ils sont heureux, telle est la vision du bonheur de cet archétype bucolique et sympathique. 

L'esprit du Tao

Contemplation et émerveillement sont les maîtres-mots du Tao.

 

Assis devant un arbre l'esprit du Tao contemple sa beauté.

 

Il ressent que l'arbre est l'harmonie.

 

L'arbre devant lui est une oeuvre d'art rare et précieuse.

 

L'Esprit du Tao voit la beauté dans la profondeurs de ses racines, la solidité de son tronc ou encore la majesté des branches ouvertes vers le ciel.

 

Il s'émerveille de chaque feuilles à la recherche des rayons du Soleil.

 

L'Esprit du Tao sait que cette perfection est Divine car l'Esprit du Tao voit le Divin dans la nature.

 

Il célèbre et respecte la Vie, car la Vie est la création du Divin.

 

L'Esprit du Tao a su faire taire ses émotions, combattre ses peurs, renoncer à l'envie de possessions.

 

Il a fait le vide en lui pour laisser s'installer la paix en lui. C'est à ce prix là, qu'il peut voir le Divin dans la matière et trouver la paix et la sérénité intérieure.

 

L'Esprit du Tao nous apprend que la Mère-Nature est le visage féminin de Dieu.

 

Aucune évolution spirituelle n'est possible sans contempler, aimer et respecter la double manifestation divine : celle de l'Esprit et celle de la Vie.

 

La contemplation, le respect et l'Amour de la nature sont indispensables si l'on veut contempler et aimer le Divin. L'Esprit du Tao dit "l'important c'est ici et maintenant"