· 

Chroniques karmiques

Comme vous le savez je pratique l'astrologie karmique en consultation, à ce titre on me pose bien souvent des questions sur le fonctionnement du karma.


Le karma est une notion connue depuis la nuit des temps bien que l'Occident l'ai "oublié" durant plusieurs siècles.


Cependant, cette idée est depuis longtemps admise partout à travers le monde, dans de nombreuses cultures et à de multiples époques. 


Pourtant le karma reste une notion difficile à saisir et dont nous ne pouvons pas nous vanter de la comprendre en totalité. 


La notion de karma moderne et telle que je la considère, peut être appréhendée comme le "bagage" de notre âme.


Cette "valise" dont est chargée notre âme est remplie des dettes, des outils ou encore des missions venant de nos précédentes incarnations, selon la loi de cause à effet. 


Ceci étant dit, au sujet du karma et de la réincarnation, il y a encore beaucoup de choses qui dépassent l'entendement humain et qui ne peuvent par conséquent pas être comprises dans leur globalité.


C'est à l'aide des nombreuses études karmiques que j'ai mené en utilisant l'astrologie, que j'ai pu observer certains comportements de l'âme et  comprendre, en partie, comment elle fonctionne (selon moi).


Ce sont ses observations, je partage avec vous dans les chroniques karmiques que je vous écrirais régulièrement dans la newsletter. 


A ce propos, aujourd'hui, je voudrais vous faire part de mes réflexions au sujet d'une question que l'on me pose souvent.


À savoir combien de temps faut-il à une âme pour se réincarner ?


En effet, beaucoup pensent  la réincarnation en terme de cycles.


Certains disent qu'il faut une génération, d'autres parlent de 100 ans, les Grecs anciens , dont Platon, allaient jusqu'à dire que 1000 ans étaient nécessaires pour qu'une âme s'incarne à nouveau.


Si cette notion de cycles peut sembler logique, en particulier en astrologie karmique puisque cette discipline étudie les grands cycles de l'univers et leurs impacts sur la matière et donc sur l'humain, ces théories temporelles sont élaborées à partir de notre mental, lequel en tant qu'humain reste limité à notre condition. 


Aussi, pour comprendre le fonctionnement de l'âme, il convient de se mettre sur le plan de celle-ci, en tout cas d'essayer.


Lorsque nous sommes sur le plan de l'âme nous constatons premièrement que celle-ci nous dépasse largement.


C'est à dire que lorsque nous nous connectons à notre âme lors d'une méditation, lors d'un Astro karma ou lors de n'importe quelle autre activité spirituelle, nous nous connectons en réalité à une infime partie de celle-ci.


L'âme, dans son intégralité, est beaucoup plus vaste, beaucoup plus haute car elle est connectée en permanence aux plans supérieurs universels du Divin.


 En conséquence, l'âme est affranchie du temps et de l'espace (à l'image du Divin : éternel et omniscient)


Elle ne peut raisonner en cycles, en tout cas sous forme de durée ou  d'intervalles temporels puisque elle dépasse les limites du temps.


Aussi les cycles de l'âme ce sont ceux de l'expérience et non du temps. 


Finalement, il n'y a pas de jeunes ou de vieilles âmes, seulement des âmes novices ou expérimentées. 


Bien sûr, en tant qu'être humain nous avons besoin de quantifier les choses en terme de temps puisque ce dernier fait partie de nos repères collectifs.


De ce que j'ai pu observer, nous pouvons parler de temps d'incarnation en ces termes :  

Plus l'âme vibre sur les plans les plus bas de l'existence, plus elle a besoin d'apprendre et d'expérimenter, plus son "rythme de réincarnation est rapide" dans le but de corriger les erreurs.

Au contraire, plus la vibration de l'âme est élevée autrement dit plus elle a gagné en expériences et en sagesse au cours de ces multiples incarnations, plus le Labs de temps qui sépare deux incarnations est long.

On pourra même observer chez les "vieilles âmes", c'est à dire des âmes ayant un niveau élevé de sagesse, une tendance à "rechigner" au fait de "s'abaisser" à revenir s'incarner sur Terre.


C'est d'ailleurs ce mécanisme qui permet de comprendre pourquoi les âmes de "Grands Maîtres Spirituels" s'incarnent si peu souvent.


Aussi la question que vous devez vous poser, *|LNAME|* ne doit pas être " est-ce que je suis une vieille âme ? " mais devrait être " est-ce que je suis une âme qui a beaucoup appris ?" 


C'est d'ailleurs l'un des objectifs les plus essentiels de la consultation Astro Karma, chemin de l'âme : celui d'essayer de comprendre ce qu'a appris votre âme et surtout ce qui lui reste à intégrer. 


J'espère que cette première chronique karmique vous a plu, n'hésitez pas à me faire par de votre ressentis sur ce sujet . 


Votre prochaine chronique karmique portera sans doute sur les flammes jumelles et les âmes sœurs, encore des questions que l'on me pose souvent. 


Je vous laisse méditer sur tout ceci et vous souhaite une très belle journée. 


tarot