Tirage du 18 juillet 2016

Mon ami d'enfance a-t-il des sentiments pour moi ?

tarot toulouse lea tarologie jeu facebook

Le tirage

Cette semaine, la question tirée au sort concerne une interrogation à propose des sentiments d'une tierce personne. La consultante sélectionnée demande si son ami d'enfance a des sentiments pour elle.

 

Nous consultons le Tarot pour nous éclairé à ce sujet. Les cartes qui ont été tirée sont, dans l'ordre, l'arcane de la Lune, celui de l'Impératrice (à l'envers). En troisième position nous avons tiré la lame de la Roue de la Fortune et enfin la Justice à l'envers.

 

La synthèse, obtenue par réduction est le Pendu, celle obtenue par la méthode dite "modulo" est l’Étoile.

Introduction : l'équilibre du jeu

Pour la consultante :

Cher consultante, vous avez bien raison de poser cette question au Tarot. Je vous crois très intuitive et vous sentez bien qu'il se passe entre vous et votre ami d'enfance quelque chose de "flou" qui ne se définie pas que dans le mot "amitié". Nous allons donc analyser le jeu pour comprendre ce lien entre vous. S'agit-il d'amour? S'agit-il d'autre chose ? de plus profond, de plus insaisissable ? Nous allons le voir.

Dans tous les cas cela vous perturbe et vous avez besoin de comprendre pour avancer comme en témoignent les deux cartes à l'envers dans votre tirage : la Justice et l'Impératrice. Elles montrent que vous n'arrivez pas à avoir les idées claires face à ce lien, vous ne pouvez être objective et raisonnée : vous avez besoin de savoir ce qu'il y entre vous.

Pour les apprenants

Chers apprenants, pour introduire le jeu de cette semaine, j'ai choisi une approche globale de l'ensemble du tirage. Pour ce faire nous allons ici observer le sens des cartes.

Certains tarologues ne font pas cas des cartes à l'endroit ou à l'envers, ceux sont souvent les professionnels qui privilégient l'intuition à la méthode.

Pour moi la méthodologie, la rationalisation de la lecture du Tarot est importante, elle est l'un des outils qui permet de montrer, de faire comprendre au consultant le message du Tarot de façon plus abordable.

Aussi je tiens compte des cartes à l'envers lors de mon interprétation et l'introduction à ce tirage vous permettra de mesurer une partie de la richesse d'interprétation fournie par la considération du sens des cartes.

 

Ici le jeu parait de prime abord assez équilibré avec deux cartes à l'endroit, deux autres à l'envers. On peut alors découper le jeu de la façon suivant : d'un coté Lune et Roue de Fortune à l'endroit s'opposent à Impératrice et Justice à l'envers.

 

En observant le jeu de plus près je remarque que les deux arcanes à l'endroit sont les deux seuls arcanes majeurs qui ne mettent pas en scène un personnage humain.

La symbolique générale de l'animal renvoie à l'instinct au 6ème sens ou encore à l'inconscient.

Dans ce tirage le coté raisonné, humain, rationnel se matérialise dans les arcanes à l'envers de l'Impératrice et de la Justice. Le fait que ces deux lames soient à l'envers montre que le rationnel n'est pas exprimé au bénéfice de l'instinctif.

 

Aussi dès le premier coup d'oeil au tirage nous comprenons que notre consultant de la semaine est une personne très instinctive mais aussi très profonde. Aussi derrière cette question en apparence anodine il y aura quelque chose à creuser : la consultante "sens" quelque chose d'étrange avec son ami d'enfance. (la présence de la Lune souligne ce 6ème sens et le coté perturbant, irrationnel de la question, la justice lorsqu'elle est à l'envers nous renvoie "aux choses invisibles") Tout au long de l'interprétation de ce jeu nous serons alors vigilant à comprendre les mécanismes universels (non humain) et les liens invisibles qui peuvent exister entre deux âmes.

L'analyse de la Lune

Pour la consultante

Cher consultante, la Lune nous indique que cet ami est proche, c'est un ami intime, on a l'impression qu'il fait parti de la famille tellement vous vous connaissez l'un l'autre.

C'est parfois troublant, vous connaissez tellement les secrets l'un de l'autre que vous semblez connecté. Vos vies se ressemblent.

 

Vous partagez des épreuves communes (sans doute celle du deuil, je pense qu'il a perdu -comme vous- quelqu'un de sa famille ou peut-être sa femme, depuis il est plus proche).

Vous passez votre temps à vous croiser et toutes ces synchronicités, points communs peuvent nourrir la confusion des sentiments de l'un comme de l'autre.

 

Des émotions partagées vous envahissent l'un, l'autre comme souvent quand on se connait aussi bien.Et donc pour l'un, l'autre ou même pour tous les deux :  il y a la peur d'être seul/e , la fusion car on se sent comme un poisson dans l'eau avec lui/elle mais aussi la peur de perdre quelque chose de faire naître un sentiment "incestueux" tellement il/elle pourrait faire partie de la famille.

 

La carte de la Lune nous parle parfois d'un secret que l'on partage, il s'agit alors d'un secret qui remonte à loin dans le temps et qui provoque parfois un brin de nostalgie. Attention à ne pas se perdre dans ce genre de regrets.

Chacun est libre de ses croyances (et nous ne saurons que trop tôt si c'est vrai) mais si vous croyez à la vie après la vie par la réincarnation, sachez que vous âmes se connaissent depuis longtemps.

 

Les liens dits "karmiques" (c'est à dire venant d'autres vies) sont souvent délicats car on se retrouve pour régler les choses mais aussi pour continuer à apprendre l'un de l'autre.

 

Enfin, la Lune (accompagnée de la Roue de Fortune) nous explique que le travail (de nature karmique lui aussi) réalisé sur votre propre enfance, votre maman ou la famille général a permis un "déblocage". Pour se sentir vraiment libre, il ne reste plus qu'à régler cette relation avec cet ami/

 

Pour les apprenants

Nous allons nous attarder sur l'arcane de la Lune, arcane souvent difficile à analyser car, à l'image de l'astre dans le ciel, la lune est changeante.

Nous l'approchons d'abord d'un point de vue astrologique. La Lune est domiciliée en Maison IV et gouverne le signe zodiacal du Cancer. Elle est en lien avec les énergies de l'enfance, du passé (qui confirme qu'il s'agit d'un ami de longue date), elle est également en lien avec "l'intime" et nous explique alors que la relation entre la consultante et son ami est privilégiée, chacun connait les secrets de l'autre.

 

La Maison IV en astrologie répond à la question "d'où-je viens?" aussi je la considère comme une maison Karmique (selon les astrologues on peut aussi lire le Karma dans les maisons II ou VIII, d'autres réalisent une analyse karmique à partir de Lilith (appelée Lune noire) ou des noeuds lunaires (positions fictives de la Lune dans le ciel natal) Dans tous les cas la Lune renvoie bien souvent au karma surtout lorsque celle-ci est accompagnée de la roue de fortune qui peut représenter la roue du Dharma (c'est à dire la roue du cycle des réincarnations).

 

Nous pouvons également rattaché l'arcane de la Lune à la Mythologie. Plusieurs Mythe peuvent y être associés. Celui de Séléné "la Lune pleine" est sa mélancolique histoire d'amour nous renvoie à une certaine "nostalgie". Celui d'Hécate la Lune noire déesse nocturne tricéphale régnant au carrefour donne l'impression d'une relation presque "paranormale" comme connectée (c'est le lien karmique). On pourra aussi retrouver la Déesse grecque Artémis (ou Diane chez les romains) représentant de par son arc de chasseresse la Lune en croissant. Déesse blanche (vierge et protectrice de la virginité) Artémis nous indique que la consultant est seule depuis un long moment qu'elle a à la fois peur d'une vie à deux mais aussi peur de rester seule et se sent perdue dans ses sentiments ambivalents.

 

Enfin nous pouvons nous pencher sur le mythe de Perséphone, reine des enfers, autre représentation (ou assimilation) de la Lune noire. Perséphone partage la moitié de l'année avec son époux au royaume des enfers, l'autre moitié de l'année elle vit sur Terre au coté de sa mère Déméter.

 

Ce dernier mythe montre les "doubles" sensation de la consultante. Mais il nous explique que malgré les années, malgré des moments d'éloignements (la vie faisant que) ces deux là finissent toujours par se retrouver (à l'image de la Déesse qui retrouve sa mère chaque printemps).

 

Par cette brève analyse de la Lune, vous comprenez chez apprenant la nature "étrange" du lien qui unit la consultante et son ami. Ces deux âmes se retrouvent dans cette vie mais aussi de vies en vies (le Karma) elles sont comme connectée.

La Lune & L'Impératrice à l'envers


Pour la consultante

Chère consultante, la lame de l'Impératrice nous indique qu'il vous faut libérer du passé, retrouver votre féminité aller de l'avant, faire de nouvelles rencontres pour retrouver confiance en soi et en son potentiel de séduction.

 

Ce ne sera pas avec cet ami, en tout cas le Tarot le déconseille. Ses sentiments sont ambivalents par la nature proche et karmique de votre relation (encore fois il faut régler ces "contrats " karmiques, j'ai l'impression que vous avez été frère et soeur dans une autre vie d'où la difficulté de construire un lien affectif, en plus de cela j'ajouterai que d'autres femmes de la famille ont connues cette problèmatique de retrouver un frère "karmique" dans leur vie affective). De plus celui-ci ne verbalise pas ses sentiments profonds car il ne peut pas les définir clairement.

 

En outre, si on anticipe sur la lecture de la Roue de Fortune dans le jeu, le Tarot vous demande de pas répéter les cycles du passés : c'est un homme qui a vécu une épreuve, en étant trop proche vous pourriez lui servir d'infirmière, faire passer sa souffrance avant vous au risque de vous "oublier" vous même. Vous avez déjà commencer à vous libérez, ne replongez pas dans les attaches du passé.

Pour les apprenants :

 

Ici, j'ai choisi de faire de la lame de Lune, l'arcane "pivot" du jeu et de la confronter au reste du tirage. J'ai sélectionné cet arcane car en première position, mais surtout parce qu'il est le seul à avoir une valeur numérique supérieure à 11 ce qui me permet de l'isoler et de le confronter.

 

Deux axes d'études sont à privilégiés dans la confrontation Lune / Impératrice.

 

Le premier est celui de la féminité. Le second sera celui de "l'air" : l'air est l'élément principal de l'Impératrice dont le dessin de la pomme d'adam sur ce personnage féminin nous renvoie au "souffle du Verbe" (c'est aussi en lien avec le chiffre 3 que porte l'Impératrice qui en astrologie nous renvoie au troisième signe du zodiaque celui des gémeaux le premier signe d'air, en mythologie Aphrodite peut être assimilé à l'Impératrice elle est fille du ciel (de l'air) Ouranos et de l'écume de la mer)

L'air de l'Impératrice est celui qui "libère" la femme, cet air manque cruellement dans la carte de la Lune où l'on se noie , s'asphyxie dans les eaux troubles du bassin dessiné sur l'arcane XVIII.

 

Aussi notre consultante doit retrouvé sa féminité pour se libérer, s'extérioriser cela devra passé par une nouvelle rencontre (comme l'indique l'Impératrice) et apprendre à regarder de vers l'avenir pour ne pas répéter le passé (on anticipe sur la Roue de Fortune : les cycles)

 

La Lune & l'axe 3 - 4

lune tarot de marseille
roue de fortune tarot de marseille
justice tarot de marseille

Pour la consultante

Chère consultante, il faut prendre du recul vis à vis de la situation, il ne faut ni s'enfermer dans des sentiments négatifs (illusion, nostalgie ou encore culpabilité) ni vivre dans l'ombre ou l'attente.

 

Il faut se rendre compte que l'on existe, que l'on a travaillé sur soi et qu'on mérite de saisir les opportunités du destin.

Celles-ci sont à venir, loin du passé, loin des gens du passé que l'on règle puisqu'on coupe les liens invisibles (comme nous le rappellera le Pendu en synthèse).

 

On est aimé pour ce que l'on est, pas pour ce que l'on fait. Alors il est temps d'Être. Être libre, Être tournée vers l'avant. On a pas le choix, c'est un passage obligé. Cela parait difficile mais plus tôt on l'accepte plus tôt on en profite.

 

Je pense qu'intuitivement vous le savez, mais vous manquez encore de confiance en vous pour donner du crédit à vos intuitions. C'est dommage, vos intuitions sont excellentes.

Pour les apprenants

Nous confrontons la Lune à l'axe 3-4 (c'est à dire aux arcanes sortis en troisième et quatrième position dans le jeu). En effet puisque nous avons anticiper et bien développer cette analyse en axe permettra de limiter l'effet répétition qui n'est pas utile à dans une traduction écrite du Tarot (puisque le consultant peut lire et relire).

 

Ici, l'association Justice / Roue de Fortune pourra être interprétée comme la "vision de loin" ou mieux "la vision du destin". On retrouve alors la "profondeur" et l'insaisissable annoncés en introduction.

 

Confronté à la Lune cet axe nous parle d'une épreuve, d'un passage obligé de renoncer au passé pour retrouver son destin lequel nous conduira à un couple.

 

Il s'agira enfin pour la consultante de s'autoriser à vivre pour elle, de retrouver son chemin (son destin) de se détacher des sentiments de nostalgie et de culpabilité. Elle vit pour régler les contrats (la justice) de son karma (RDF) affectif (Justice) et familial (Lune) et c'est ce qu'elle fait (RDF) intuitivement (Lune) alors il faut qu'elle en prenne conscience (RDF + Justice) afin de saisir les opportunités (RDF) qui se présenteront à elle. Oui, c'est difficile, mais cela en vaut la peine et le destin nous rattrape toujours (Justice + RDF = la loi divine, ou le destin c'est à dire la "fortune") alors autant vivre en accord avec ce dernier.

La synthèse du Pendu

La question était : "mon ami d'enfance a t-il des sentiments pour moi ?"

La réponse apportée par l'arcane du Pendu nous explique qu'il ne s'agit pas de sentiment amoureux. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de sentiment mais ceux-ci ne sont pas de l'Amour.

Avec la lame du Pendu il s'agit d'empathie, d'attachement, de lien invisible (car il nous connecte au passé). Certes ces sentiments là restent des sentiments forts parfois ils prêtent à confusion.

Mais chère consultante vous méritez de trouver l'amour de construire un couple pour conserver cet amour, ne laissez pas des sentiments ambigus vous coincer dans une relation qui ne sera pas à la hauteur de la récompense que le destin a prévu pour vous féliciter du travail personnel accompli et des épreuves surmontée.